Médicaments "confort" : pourquoi les éviter ?

Approche et solutions naturelles aux petits troubles du quotidien !



Qu'est ce qu'un médicament "confort" ?

On appelle médicaments "confort" tous les médicaments du quotidien que nous prenons lorsqu’un petit trouble survient, par exemple un mal de tête (faible à modéré), constipation ou diarrhée, petits boutons, mal de dos, courbatures, douleurs de règles (faible à modéré) etc…

ATTENTION : Ici nous parlons des troubles à faibles douleurs, des PETITS maux et non pas de maladies lourdes, de douleurs aigues et handicapantes.


Pourquoi faut-il éviter les médicaments pour soulager des troubles mineurs ?
  • Par ce que les médicaments en général fatigue l’organisme dont le foie et les reins.

  • Par ce que moins notre organisme assimile de substances chimiques, mieux il se porte.

  • Par ce qu’il existe une liste non négligeable d’effets secondaires et indésirables.

  • Par ce qu’ils agissent sur le symptôme et non sur la cause.

  • Par ce qu’il existe des solutions naturelles, plus douce et respectueuse pour notre corps.


Agir sur la cause des maux du quotidien est la priorité. Le symptôme n’est qu’une alerte pour nous signifier que quelque chose ne va pas, qu’il y a un déséquilibre quelque part. Le corps nous parle, il s'agit alors de l'écouter attentivement.


En agissant uniquement sur le symptôme vous avez de forte chance à ce que le trouble revienne de plus belle et parfois de plus en plus intensément créant un effet domino et rendant les maux de plus en plus graves et douloureux… c’est pour cela qu’il est intéressant d’agir de façon globale sur l’organisme en cas de trouble mais aussi en prévention dans sa vie de tous les jours !


Je m'explique : prenons l'exemple du paracétamol, il va agir comme calmant sur la douleur mais ne va pas régler le problème de base qui peut être un manque d'hydratation ou une mauvaise alimentation qui influe sur un organe et qui dérègle l'organisme entier. Prenons aussi l'exemple des anxiolytiques, ils sont là pour calmer notre perception face aux angoisses et au stress, nous calmer, nous "anesthésier" mais en AUCUN CAS régler le problème : la source de l'anxiété. Alors oui dans certaines situations il peut être tentant de consommer des médicaments qui calment nos symptômes tout simplement par ce que c'est beaucoup plus facile, rapide et qu'une solution éphémère se présente à nous ! MAIS, si la cause n'est pas identifiée le trouble reviendra surement de plus belle prochainement...Il appartient donc à chacun de faire comme il veut et d'évaluer sa douleur puis de choisir d'agir très vite dessus OU de prendre conscience qu'il existe des solutions moins nocives pour l'organisme dans certains cas et de se responsabiliser et s'éduquer sur sa santé. Dans les deux cas, il s'agit d'un choix personnel qui ne mérite aucun jugement mais si vous lisez cet article aujourd'hui c'est que le sujet doit surement vous intéresser alors je vais tenter de vous apporter quelques solutions et de vous expliquer les principes d'une démarche holistique sur sa santé.


Explications et solutions :
Focus sur le mal de tête et les troubles digestifs.

Connaitre son corps et son fonctionnement est primordial, malheureusement ce n’est pas chose facile lorsqu’on ne vient pas du domaine médical ou d’un domaine en rapport avec la santé.


Je vais donc essayer ici de vous donner quelques exemples afin que vous compreniez mieux l’approche Naturopathique de la santé. Ce qui pourra peut-être vous aider à aborder vos petits maux d’une autre façon la prochaine fois !


Prenons un premier exemple : le mal de tête et ses causes probables (liste non exhaustive) :

  • Déshydratation

  • Troubles intestinaux, foie engorgé

  • Stress, surmenage

  • Déséquilibre hormonale

  • Tension musculaire, osseuse ou articulaire (mauvaise posture…)

Un mal de tête peut survenir pour plusieurs raisons la première et la plus courante est un manque d’hydratation, en effet la déshydratation entraine des céphalées, le corps n’a pas suffisamment d’eau pour fonctionner correctement et oxygéner les cellules, ce qui va créer une inflammation. Généralement en buvant plusieurs grands verres d’eau et en se reposant quelques minutes le mal disparait.

En prévention : On essaye de boire entre 1,5L et 2L (voir plus si vous êtes très actif) par jour ! Choisir une eau peu minéralisée type Mont-Roucous, Volvic ou filtrée.


Si le mal de tête persiste, rappelez-vous que le cerveau et les intestins partagent un lien très intime ! En effet, il a été prouvé la présence de neurones dans celui-ci. Le foie joue aussi un rôle majeur dans le mal de tête, un encrassement de la vésicule biliaire va faire que les toxines vont être plus difficilement éliminées et se retrouver dans les extrémités du corps (mains, pieds, pubis, tête). Et cet encrassement peut être dû à une alimentation non adaptée, un excès de sucres, d'aliments transformés et acidifiants. Si vous avez des nausées accompagnées d’un mal de tête il y a fort à parier que l’origine du trouble est hépatique !

DONC, si le mal de tête ne disparait pas malgré une bonne hydratation il convient de manger très léger quelques jours afin de laisser son appareil digestif au repos et le laisser éliminer en toute tranquillité ce qui peut le déranger. Le jeûne hydrique peut-être très efficace en cas de céphalées répétées ou une monodiète (monodiète : manger qu’un seul aliment pendant une ou plusieurs journées, un aliment non agressif pour l’organisme, sain et brut sans matières grasses ni sel ni sucres ajoutés).

Et sur le long terme il est primordial de prendre soin de sa flore intestinale en consommant des aliments alcalins et en diminuant les aliments acidifiants et pro-inflammatoires. Le mal de tête est une inflammation, pour agir dessus de façon concrète et sur le long terme, en plus de bien s'hydrater il est extrêmement important d'opter pour une alimentation anti-inflammatoire. (légumes, fruits, céréales à IG modéré et bas, privilégier les sans gluten, protéines végétales, oléagineux, éviter sucre, caféine en excès, lactose, viande rouge, charcuterie, alcool, aliments transformés....).


Les tisanes spéciales bien-être du foie peuvent se révéler très intéressantes lors d’un mal de tête afin d’aider celui-ci à se détoxifier et se désengorger, 3x par jours n’hésitez pas à boire des tisanes de : romarin, chardon marie, pissenlit, thym, artichaud, menthe poivrée, radis noir.

Astuce : Poser une bouillote sur le foie après le repas, cela va augmenter la production de bile et ainsi favoriser l’élimination des toxines et soulager la digestion.


Le mal de tête peut aussi survenir à cause d’un dérèglement hormonal qui peut avoir plusieurs causes : règles, contraceptifs à hormones, ménopause, problème de thyroïde, stress, hypertension etc. Dans ces cas-là, il s’agit d’identifier la cause probable et d’agir directement dessus. Pour les règles nous ferons en sorte de consommer des plantes et bourgeons favorisant la régulation des hormones pendant et avant le cycle. Pour les contraceptifs on essaiera de trouver une contraception sans hormones, pour le reste on se fera accompagner par un naturopathe afin d’avoir des solutions adaptées que je ne peux pas citer dans un seul article.


Il convient également de pratiquer des exercices de respiration afin de mieux oxygéner notre organisme et se libérer du stress, celui-ci peut aussi être une cause d’un mal de tête ! Eh oui ! Ce n’est pas pour rien que l'expression « ça me prend la tête ! » existe.

Le stress va perturber le fonctionnement de notre organisme en augmentant le rythme cardiaque ce qui va entrainer plusieurs dysfonctionnements dont une mauvaise oxygénation des cellules et du cerveau. Dans ce cas, les exercices de respiration peuvent se révéler très intéressants ! La cohérence cardiaque est un excellent exercice qui aura pour but de réguler votre taux de cortisol (hormone du stress) et ainsi permettre à votre corps de se détendre. La respiration abdominale aussi peut aider et les exercices physiques tels que le yoga ou le Pilate sont des excellents moyens de se dépenser en douceur en contrôlant sa respiration et donc son stress. Le plus important en cas de stress chronique est de prendre du recul face à la situation stressante et se détacher quelques minutes par jour. On allie donc détente, respiration, hydratation, régime alimentaire équilibré, activité physique et si le stress est trop difficile à gérer on se rapproche d'un thérapeute !


Le mal de tête peut aussi être dû à une mauvaise posture ou des tensions cervicales ou nerveuses, dans ce cas, il peut être intéressant de consulter un ostéopathe afin de relâcher les tensions et de se tourner vers des méthodes naturelles telles que : un bain chaud, du repos et des huiles essentielles à masser sur les tempes et diluées préalablement dans une huile végétale ( 2 gouttes) :

  • L'Huile Essentielle de menthe poivrée si le mal de tête est dû à une tension nerveuse

  • Lavande fine si il est lié au stress

  • Basilic à Linalol si il est d'origine digestif.

Les huiles essentielles peuvent être de véritables remèdes naturels pour les petits maux du quotidien.


Ici je vous parle du mal de tête mais on peut aussi prendre l’exemple d’un autre trouble : la constipation !


La constipation est souvent causée par une alimentation pauvre en fibres et une mauvaise hydratation. Alors pour pallier celle-ci, dans un premier temps, on change ses habitudes alimentaires en favorisant des fruits et légumes frais, bio et de saison et on favorise les céréales complètes et sans gluten, on diminue le lactose et on évite la viande rouge. Puis on boit entre 1,5 L et 2L par jour, voir plus si nous sommes très actifs.

Nous pouvons ajouter à ceci du psyllium blond ! Il s’agit d’une plante utilisée pour bon nombre de troubles intestinaux dont la constipation, une à deux cuillères dans une compote 2 à 3 fois par jours en cas de constipation. Je vous invite à lire cet article trouvé sur le net qui résume très bien les bienfaits de cette plante : ici

Il s'agit là d'une alternative saine aux médicaments que l'on a l'habitude de prendre pour ce genre de trouble.


Et si vous souffrez de constipation chronique il serait intéressant de revoir l’hygiène de vie dans sa globalité : alimentation, activité physique, hydratation, respiration, gestion du stress…Pour cela, n'hésitez pas à prendre rendez-vous afin d'effectuer un bilan de vitalité complet et d'avoir des solutions personnalisées et adaptées à votre mode de vie en prenant en compte vos antécédents. vous pouvez prendre rendez-vous en m'envoyant un petit mail : lilia.coachholistique@gmail.com

Et surtout, un point très important : la constipation de plus de 3 jours peut entrainer une occlusion intestinale, n'oubliez surtout pas d'aller consulter votre médecin si le problème persiste.


Autre trouble du quotidien : les ballonnements (voir article ballonnement ici).

Là aussi, l’alimentation joue un rôle clé ! Il est important de revoir son alimentation, de prendre le temps de bien mastiquer (très très important) et de veiller à de bonnes associations alimentaires ! (éviter le fruit, le yahourt ou le café après le repas, attention à ne pas consommer TROP de fibres et OUI Le TROP n'est pas bon même quand il s'agit d'aliments sains , évitez de boire pendant le repas, d'associer pain et fromage, les glucides complexes avec des protéines animales, viande avec produits laitiers etc... tout cela favorise les ballonnement car ce sont des substances qui ne se digèrent pas dans le même milieu et qui vont donc devoir attendre leur tour dans l'intestin et macérer..).

Et puis autre point très important, si vous souffrez de troubles digestifs récurrents : Pensez à l'état de votre microbiote intestinal, si il existe un déséquilibre de la flore il en découle bons nombres de troubles dont des troubles digestifs répétés ! Il s'agit aussi là d'une piste à explorer.


Vous l'aurez compris il convient d’avoir une approche globale, je ne le répèterais jamais assez mais si un trouble est présent c’est qu’il y a forcément un déséquilibre quelque part, en identifiant les causes probables nous pouvons mettre en place de petites choses et revoir son hygiène de vie afin de rétablir l’homéostasie et retrouver la vitalité.

La Naturopathie est une pratique qui s'occupe de l’humain dans sa globalité, pour n’importe quel trouble, une vision holistique est nécessaire, une bonne hygiène vitale favorisera l’auto-guérison de l’organisme et la prévention de la maladie. Il convient alors de ne négliger aucun aspect de votre être et de votre vie pour aller mieux sur le long terme ! (Physique, mental, environnemental, énergétique). Les médicaments sont très utiles en cas d'urgence et de maladies lourdes, mais il est préférable de les éviter pour des troubles mineurs qui peuvent souvent être soulagés naturellement.


Evidemment je tiens encore à préciser ici qu’il s’agit de solutions pour des PETITS maux du quotidien et non pas des troubles handicapants avec douleurs aigue. La douleur est une alerte, si celle-ci devient insupportable il est impératif de se rapprocher d'un professionnel de santé afin d'effectuer les analyses nécessaires et obtenir un diagnostic. La naturopathie viendra en complément.



Je vous ai donné ici quelques clés à connaitre pour voir les maux du quotidien autrement afin de peut-être réduire cet automatisme de prendre du paracétamol ou autre médicament à la moindre petite douleur. Si nous pouvons nous soulager en buvant et en s’alimentant correctement, en se reposant, en respirant, alors on le fait ! 😊


J’espère que cet article vous aura appris quelque chose de nouveau et qu’il vous aura plu ! Je ne peux malheureusement pas tout détailler et tout expliquer dans un seul article mais si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter ! Et si vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé, je vous invite à prendre rendez-vous :


Par mail : Lilia.coachholistique@gmail.com

ou par téléphone au : 06.59.83.97.00


Ces conseils ne se substituent pas à un avis médical.




16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout